Focus sur Jonathan Locqueville, notre intervenant lors du stage Initiation à la botanique

Jonathan Locqueville est l’intervenant des stages “Initiation à la botanique” organisé au Conservatoire.

Jonathan, d’où te vient ta passion pour les plantes et la botanique ?

C’est ma maman qui m’a fait découvrir le monde fabuleux des plantes. Il y a toujours eu des livres de botanique sur les étagères à la maison, dans l’Yonne, avec de belles photos de plantes sauvages qui donnent envie de partir à leur découverte… Puis j’ai découvert les flores, ces ouvrages qui permettent en quelque sorte de « faire parler » les plantes que l’on a autour de nous. D’abord celle de Gaston Bonnier, puis la Nouvelle Flore de Bourgogne, et d’autres encore, qui m’ont toujours accompagnées lors de mes balades. J’ai passé mon adolescence le nez dans l’herbe ! Mais cette passion pour la botanique, je la dois aussi à Marc Douchin et à d’autres botanistes qui m’ont guidé et transmis leur passion.

Quel est ton métier ?

Je suis doctorant en écologie au Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive à Montpellier, et je fais de la recherche sur les plantes et la manière dont les pratiques humaines interagissent avec elles. Je travaille actuellement sur l’arnica des montagnes, pour comprendre comment elle s’adapte aux différentes conditions que les humains lui ménagent. Pour le moment, je fais de ma passion mon « métier » !

Où et comment t’es-tu formé ?

J’ai fait des études en écologie à l’ENS de Paris, mais ce n’est pas là qu’on enseigne la botanique ! Par contre cela m’a permis de mieux comprendre la biologie des plantes, leur reproduction, leur évolution, et de retourner voir avec un autre regard les plantes que j’avais découvertes dans les flores.

Que va-t-on faire si on s’inscrit à l’un de tes stages « Initiation à la botanique » ?

La botanique n’est pas toujours facile de premier abord. Le vocabulaire semble parfois un peu hermétique, les clés de détermination austères… Mais le jeu en vaut la chandelle, pour pouvoir saluer les plantes par leur nom lorsque l’on se promène. Dans ces stages j’essaie de donner des clés, de montrer un peu l’art et la manière de se lancer, pour pouvoir faire soi-même des déterminations à la maison. J’explique aussi pourquoi on classe les plantes de telle ou telle manière, ce que les familles signifient, comment deviner à quelle famille appartient une plante que l’on croise… Le tout en s’amusant et avec plusieurs moments de mise en pratique, en extérieur et en intérieur !

A qui sont destinés tes stages ?

Toutes et tous sont les bienvenus ! Il est destiné aux grands débutants comme à ceux qui ont déjà un peu d’expérience en botanique et souhaitent partir sur de bonnes bases. Il est accessible aux jeunes accompagnés à partir de 11 ans.

 

Prochains stages « Initiation à la botanique » le 24 et 25 juillet et le 1er et 2 octobre 2021, plus d’informations sur notre site internet.